La médiocrité exige une grande dépense d’énergie

93851542oliver-hardy-jpg
« C’est très difficile d’être comme tout le monde, d’être ordinaire. La médiocrité exige une grande dépense d’énergie. En revanche il est facile d’être soi-même… Aucun effort n’est nécessaire. Vous n’avez pas à faire preuve de volonté. Vous n’avez rien à faire pour être vous-même. Mais devenir quel- qu’un d’autre demande de votre part beaucoup d’activités. L’ennui et l’inquiétude qui est en vous viennent de ce que vous pensez que vous devriez faire quelque chose de plus intéressant, de plus sensé, de plus valable que ce que vous faites. Vous pensez que votre routine habituelle est terriblement fastidieuse, qu’il doit y avoir des occupations plus valables, plus énergiques, plus excitantes. Et tout cela s’intègre dans le savoir complexe que vous avez de vous-même. Mais plus vous en savez sur vous, plus il vous devient impossible de devenir humble et sensible. Comment l’humilité pourrait- elle coexister avec tant de savoir? »
UG
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s