Toutes vos tentatives pour transformer cette société brutale ne font que renforcer ses désordres

« Votre recherche du bonheur est en réalité fondée sur l’intérêt personnel et la Naïveté Vous êtes en toutes circonstances un chercheur de plaisir et votre idéal de noble bonheur est tout simplement un plaisir sans fin et sans peine…

Quand vous percevez, si toutefois cela vous arrive, l’absurdité de cette approche, vous vous dites alors « si je pouvais trouver Dieu et l’illumination, je serais libre du désir contradictoire d’avoir l’un (le plaisir) sans l’autre (la peine) ». Et cela devient votre objectif qui prendra pas mal de temps à se réaliser. Vous êtes revenu à votre point de départ. Exiger que cesse la continuité du mouvement du passé est ridicule et ne se justifie pas. Nous avons subi, de la part de ces gens-là, un lavage de cerveau destiné à nous libérer du passé dès cette vie et tout devait être mirobolant, plein de lumière et de douceur. Ce n’est là que lavasse romantique, purs fantasmes de mouflet. — Rien de plus.
Vous vous êtes malheureusement entiché de ces balivernes. Et que pouvez- vous faire? Toutes vos actions appartiennent au passé et tout ce que vous faites ne peut que resserrer l’emprise du plaisir et de la peine sur vous.

En fin de compte, tout est souffrance — sans plaisir. Je peux dire cela en toute certitude mais vous êtes si outrecuidant grâce à votre foi dans l’intemporel et dans le salut! Il est donc impossible pour nous de communiquer, ce que je dis, si vous l’écoutiez vraiment, mettrait définitivement fin à l’homme que vous êtes, tel que vous vous connaissez par expérience mais vous ne m’écoutez pas du tout. Votre soi-disant écoute se situe entièrement dans le passé. La constante interprétation à la lumière du passé, de mes dires vous empêche d’être attentif à ce qui est vraiment dit. Comment vous êtes décidé à provoquer un changement (notion qui vous a été inculquée par votre culture) vous vous sentez mécontent et vous souhaitez un monde différent.

Quand votre exigence intérieure d’être différent de ce que vous êtes aura cessé, l’exigence névrotique de transformer la société disparaîtra. Alors vous ne pourrez plus être en conflit avec la société. Vous serez en harmonie complète avec cette société y compris ses brutalités et ses misères. Toutes vos tentatives pour transformer cette société brutale ne font que renforcer ses désordres. Cela ne veut pas dire que l’homme libre est indifférent, tout au contraire. En tout cas, c’est vous qui pour l’heure êtes indifférent. Vous vous bornez aux paroles et aux pleurnicheries mais — excusez-moi! — vous ne faites rien! »

UG

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s