Aucune voie vers la délivrance

« Il n’y a aucune voie vers la délivrance, puisque nous n’avons jamais été asservis… il n’y a à aller nulle part, il n’y a rien à faire. L’homme n’a rien à « faire » directement pour éprouver sa liberté totale et infiniment heureuse. 
Ce qu’il a à faire est indirect et négatif. Ce qu’il a à comprendre c’est l’illusion décevante de toutes les voies qu’il peut se proposer. Lorsqu’il aura dévalorisé la notion même de toutes les voies imaginables, alors éclatera le « satori», vision réelle qu’il n’y a pas de voie, parce qu’il n’y a à aller nulle part, parce que de toute éternité on était au centre unique et principiel de tout.  »

H. Benoit

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s