Se tenir dans l’ordinaire

Demon-Chiottes
Et Lin Tsi déclara :
« Vous dites de toutes parts qu’il y a des pratiques à cultiver, des fruits à éprouver. Ne vous y trompez pas ! S’il y a quelque chose à obtenir par la culture, tout cela relève de l’acte, qui fait naître et mourir.
Vous dites que vous cultivez toutes ensemble les dix mille pratiques des Six Perfections : je ne vois là que fabrication d’actes.
Chercher le Bouddha, chercher la Loi : autant d’actes fabricateurs d’enfer.
Chercher le Bodhisattva, c’est aussi fabriquer de l’acte.
Ou encore lire les Textes, lire l’Enseignement — fabrication d’actes.
Les Bouddha et les maîtres-patriarches sont gens sans affaires.
Adeptes, il n’y a pas de travail dans le bouddhisme. Le tout est de se tenir dans l’ordinaire, et sans affaires : chier et pisser, se vêtir et manger…
Soyez votre propre maître où que vous soyez, et « sur-le-champ vous serez vrais ».
Les objets qui viennent à vous ne pourront vous détourner. Il n’est pas jusqu’à vos imprégnations antérieures, et aux cinq péchés entraînant damnation immédiate, qui ne vous deviennent alors océan de délivrance. »
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s