L’ esprit sans naissance

 

lhommesanstete

 

« Même si une pensée surgit, ne la poursuivez pas, alors l’intention de la poursuivre s’effacera d’elle-même.
Même si une pensée demeure, ne la poursuivez pas, alors la pensée qui demeure s’effacera d’elle-même, c’est cela l’esprit sans demeure et c’est demeurer dans le sans demeure.
Si on connait clairement qu’on demeure, au moment de demeurer seules les choses demeurent et il n’y a ni endroit ou demeurer ni endroit sans demeure.
Si on sait clairement que l’esprit ne demeure nulle part, j’appelle cela « voir clairement l’Esprit foncier » ou « voir clairement l’Essence ».
Cet esprit qui ne demeure nulle part, lui seul est l’esprit du Bouddha.
On le nomme aussi  « l’esprit délivré », « l’esprit d’éveillé », « l’ esprit sans naissance » ou « le vide de la forme et de l’essence ». »

Houei-Hai.

 

« Traité sur l’ Éveil subit. »

 

Publicités

2 commentaires sur “L’ esprit sans naissance

  1. Nous ne trouverons pas la Vérité dans les églises, dans les mosquées, dans les synagogues ou dans les temples.
    Nous ne la trouverons ni dans les mots, ni dans les images ni dans les symboles.
    La vérité n’est pas une idée, une notion, une pensée ou un concept.
    C’est le mental qui nous sépare de notre nature.
    Il ne suffit pas de nous contenter d’adhérer à des croyances.
    Nos plus belles croyances ne sont qu’un tas de pensées.
    La seule vérité c’est celle qui nous relie à la vie, à ce que nous sommes.
    Nous sommes vivants. La vie n’est pas un concept, mais nous sommes pollués par les concepts.
    C’est cette pollution qui nous arrache à notre nature.
    Nous sommes pollués par notre éducation, par notre culture, par notre religion, par nos croyances,
    par nos parents, par nos amis, par nos ennemis, par nos voisins, par nos collègues, par les médias,
    par la société, par tout ce que notre mental a absorbé depuis le jour de notre naissance…
    L’état naturel n’a rien à voir avec les connaissances accumulées par ceux qui nous ont précédés.
    Ce n’est pas un état de connaissance..
    Cet état n’a rien à voir avec ce que nous appelons penser.
    Rien à voir avec le passé, rien à voir avec l’avenir.
    L’état naturel est totalement en dehors de la sphère du temps.
    C’est la pensée qui crée le temps .
    Elle crée le temps en créant un intervalle entre ce que nous sommes et ce que nous cherchons à devenir.
    Il faut nous libérer de ce tout ce que nous connaissons.
    Ceux qui prétendent le contraire sont des imposteurs.
    La recherche ne conduit nulle part.
    Nous devons l’abandonner.
    On ne peut trouver la Vérité en la cherchant car chercher c’est vouloir et vouloir c’est penser.
    Il n’existe aucun espoir de comprendre en pensant.

  2. Il nous est impossible d’évoquer la sensation de ne pas exister avant notre naissance comme il nous est impossible de nous projeter dans notre mort à venir.
    Toute notre vie , nous avons le sentiment de notre permanence.
    Notre mental s’applique ainsi à se convaincre qu’il y aura pour lui une vie après la mort.
    Foutaises !
    Qui ira au ciel ?…
    Et ou est donc le ciel ?
    Notre mental n’ira pas au ciel.
    Le ciel est trop vaste.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s