Enseignements Dzogchen du Yungdrung-Bön

539678_568494859841183_684454395_n-001 1. Comprendre que tous les phénomènes internes et externes sont le fait de notre esprit, et que celui-ci est sans point de référence, telle est la vue ultime.

2. Dès lors qu’il n’est ni sujet ni objet, n’interrompez rien, gardez inchangées les perceptions de vos sens. Demeurer ainsi, tel est le point ultime de la méditation.

3. Si vous savez demeurer ainsi dans la conjonction de la vue et de la méditation, telle est la conduite ultime.

4. Si vous réalisez qu’il n’est rien du monde phénoménal, interne comme externe, qui puisse être saisi, c’est le point ultime de l’expérience de réalisation.

5. Si votre esprit ne prête plus d’identité aux choses, tel est la libération ultime de l’attachement.

6. Ne rien dissocier, tel est le point final de toute philosophie.

7. Ne pas être distrait de la profonde clarté, tel est le point ultime de la pratique.

8. Etre libéré de l’espoir et de la crainte, tel est le fruit ultime.

Ces huit instructions-clés sont appelées « les huit instructions sur l’ultime ». Elles nous disent comment demeurer dans l’état naturel

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s